Qui suis-je?

Enfant, je voulais être actrice, écrivain, enseignant, psychologue ou historienne. Adulte, je suis devenue juriste, puis kinésiologue, coach en PNL et spécialiste du stress à plein temps.

Comment suis-je passée de juriste à kinésiologue et coach ? L’écart entre les deux n’est insurmontable qu’en apparence : d’abord experte en droit de l’énergie, je travaille aujourd’hui avec les énergies sources de vie.

En tant que juriste, j’ai eu l’occasion de travailler dans des environnements très stimulants intellectuellement : cabinet d’avocats international, institution européenne, société de conseil, université… J’y ai appris à réfléchir et à écrire de manière organisée, à identifier l’essentiel dans une situation complexe, à me plonger dans différents sujets jusque-là totalement inconnus, à travailler efficacement. Néanmoins, le travail me prenait énormément d’énergie, ne m’en donnait pas assez et ne me procurait plus de réelle satisfaction.

Pourtant je savais ce qu’était le bonheur. Comment ? Je m’en souvenais. Depuis mon enfance, j’écrivais, je jouais des rôles, je récitais des textes, activités oubliées pendant mes années de juriste, mais qui restaient au fond de moi comme des moments où je me sentais dans mon élément.

A la recherche de cette sensation, j’ai changé plusieurs fois de travail, et bien que j’ai longtemps espéré que la situation allait s’améliorer, il m’est apparu avec le temps que mon emploi et ma recherche du “flow” étaient de plus en plus incompatibles. La conséquence des tensions vécues durant ma carrière a été l’apparition des symptomes du burn-out : fatigue, anxiété, insomnie. Mais comme de nombreuses personnes autour de moi faisaient face à ces difficultés, je considérais qu’il s’agissait là d’une “affection professionnelle”, corollaire nécessaire à mon travail.

Je suis entré en contact avec la kinésiologie suite à un problème physique : depuis de longues années, mon épaule droite avait tendance à se déboîter, et comme je ne souhaitais pas me faire opérer, je me suis mise à rechercher des alternatives. C’est ainsi que j’ai trouvé une solution, suite à laquelle mon épaule n’a plus jamais quitté son emplacement. C’est alors que j’ai compris l’importance de la relation entre le corps et l’esprit, et que j’ai décidé d’en apprendre davantage sur le sujet.

Au fil de mon apprentissage, j’ai découvert beaucoup de choses sur ma propre vie, j’ai ressenti de nouveau le sentiment positif de m’épanouir dans une activité, et j’ai fini par décider de changer de voie professionnelle. J’ai créé mon entreprise comme kinésiologue.

Les années passant, j’ai appris à maîtriser de plus en plus de méthodes qui peuvent nous aider à vaincre nos peurs pour accéder à nos capacités et réaliser ce pour quoi nous sommes faits. Hormis les différentes branches de la kinésiologie, je travaille donc aujourd’hui avec l’EFT (Technique de libération émotionnelle), la PTT (Technique de tapotement par le dessin) et la PNL (Programmation neuro-linguistique).

De part mon expérience personnelle, mon thème principal est le burn-out, sa prévention et son traitement, tant pour les individus qu’au niveau des entreprises. Je suis également spécialisé dans le développement de la créativité et de la force de création.