PNL – La programmation neuro-linguistique

La programmation neuro-linguistique (PNL) est un ensemble d’outils vecteurs de changement, de modèles et techniques permettant de :  

  • mieux comprendre comment nous-mêmes et les autres fonctionnons et communiquons. Cela permet de développer la confiance en soi et d’améliorer la qualité des relations humaines.
  • laisser nos capacités s’épanouir pour donner le meilleur de nous-même.
  • remplacer les vieux modèles de comportement par un nouveau système fortifiant centré sur nous.
  • créer des modèles de comportement adapté et les mettre en place dans notre vie afin de réaliser nos rêves.

Son objectif est de faire croître le nombre de nos possibilités de changement, nous permettant d’améliorer notre qualité de vie.

L’un de ses principes de base est que nous comprenons les choses par les faits et les expériences, et non en y réfléchissant.

“La PNL est l’art et la science de l’excellence personnelle. Un art, car chacun met sa personnalité et son style unique dans ce qu’il fait, ce qui est difficile à saisir avec des mots et des techniques. Une science, car il s’agit d’une méthode et d’un processus utilisé par des personnalités remarquables pour atteindre des objectifs exceptionnels. Nous appelons ce processus “modélisation”, et les modèles, outils et techniques découverts sont de plus en plus utilisés dans le conseil, l’éducation et les affaires dans le but de rendre la communication plus efficace et d’accélérer le développement personnel et l’apprentissage.” (Joseph O’Connor & John Seymour : PNL).

L’histoire de la PNL

La PNL a été développée par John Grinder et Richard Bandler dans les années 1970. John Grinder travaillait alors au département de linguistique de l’université de Californie, tandis que Richard Bandler était étudiant en psychologie dans cette même université. Souhaitant identifier les principaux modèles utilisés par les thérapeutes reconnus, ils s’intéressent en particulier aux travaux de trois d’entre eux : Fritz Perls, fondateur de la Gestalt-thérapie ; Virginia Satir, thérapeute spécialiste de la famille ; Milton Ericsson, hypnothérapeute mondialement connu. Malgré les personnalités très différentes de ces trois thérapeutes, il s’est avéré que les modèles qu’ils avaient développés se ressemblaient clairement. Forts de ce constat, Grinder et Bandler fondent la PNL, thérapie dont les modèles fonctionnent en pratique et sont faciles à enseigner.

Que signifie cette appellation?

“Neuro” fait référence à notre système nerveux, plus exactement au fait que tout comportement humain trouve sa source dans les processus neurologiques de nos cinq sens (vue, ouïe, odorat, toucher, goût). Les expériences et les informations sont reçues par notre système nerveux, qui les interprète, les code et les stocke.

Nos cinq récepteurs sensoriels nous permettent de capter le monde qui nous entoure. Nous donnons ensuite un sens, une signification à ces informations, en fonction desquels nous agissons. Notre système nerveux ne réagit pas seulement aux processus de réflexion invisibles, mais également aux réactions physiologiques que nous apportons aux pensées et aux événements de notre vie.

“Linguistique” (la langue) signifie que notre cerveau code, organise et interprète les informations captées par nos récepteurs sensoriels à travers un système linguistique et différents symboles (grammaire, mathématiques, musique, etc.). Cela indique également que nous utilisons la langue pour structurer nos pensées et nos comportements, ainsi que pour communiquer avec les autres.

La “programmation” renvoie à la capacité de notre cerveau et de notre corps à organiser les détails : choses vues, bruits, sensations, odeurs, goûts et symboles ou mots). Ces détails (et l’ordre des éléments) constituent un programme qui “tourne” dans notre cerveau. Le coeur de la PNL est donc la programmation de notre propre intellect et par là même la mise en place du résultat souhaité.

“Afin de pouvoir interpréter le monde, notre cerveau se représente des images, des sons, des mots, des sensations, des odeurs et des goûts. Il les emmagasine via nos cinq sens puis les code. Lorsque nous modifions la codification des choses que nous vivons, nous avons la possibilité de changer notre état intérieur et les sensations associées aux évènements que nous vivons. Si l’état intérieur est modifié, le changement se fait également sentir dans notre comportement.” (Magdolna Kovács, Formateur PNL New Code).