La qualité avant tout

Un jour, j’ai rencontré mon amie italienne. Elle allait très mal. En raison d’une rupture douloureuse, elle dormait à peine depuis des semaines, mangeait très peu et était dans un état second. Afin de l’aider au plus vite, j’eus l’idée de l’inviter à prendre un café. Je l’encourageai : “Viens, on va se prendre un bon café”. Son visage était usé et pâle, ses yeux fortement cernés. “Quel café ?” demanda-t-elle d’une voix faible.

Je fus d’abord surprise. Jamais je n’aurais imaginé que, dans un tel état, il puisse être important pour qui que ce soit de savoir quel genre de café on lui offre. Puis je fis le rapprochement. Etant italienne, la culture du café revêtait pour elle une importance particulière.

Je la rassurais en lui disant que je pensais à un bon petit expresso italien préparé au moka. Elle écarquilla un instant ses grands yeux noirs, puis je crus déceler un mélange de surprise et de reconnaissance dans son regard. Puis elle hocha la tête en forme d’acquiescement. J’ajoutai : “Ou avec une cafetière à piston si tu préfères”. Elle tourna fermement la tête, m’indiquant que ma blague n’était pas drôle du tout.

Alors là ! Je ne sais pas si après plusieurs semaines d’insomnie j’aurais pu refuser même un café instantané, qui ne peut pas rivaliser avec un bon petit expresso. Mais dans un tel état, je n’aurais pas hésité avant d’accepter le café, quel qu’il soit.

Dans quelle situation êtes-vous particulièrement attaché à la qualité ? Y a-t-il un domaine de votre vie où vous ne faites pas de compromis sur la qualité ?